lundi 26 mars 2012

Nouveau tableau de Van Gogh découvert


Nouveau taleau de Van Gogh
« Nature morte avec des roses et des fleurs des champs », c’est le nom de ce tableau non signé, a été définitivement attribuée à Vincent Van Gogh.
Après neuf années de recherches intensives, les scientifiques ont finalement découvert l'auteur du tableau en utilisant une nouvelle technique a rayons X fluorescents.



Un Van Gogh finalement authentifié ◄

Découvrez l’histoire du tableau dans la suite !



Il s'agit d'une peinture peu habituelle de Van Gogh. D'abord, la taille est étrange, très grand, 100 x 80 centimètres. Puis l’emplacement de la signature : en haut à droite, unique pour l’artiste néerlandais. Enfin les fleurs n'ont jamais été aussi grande au cours de sa période parisienne, où cette peinture a été peintes.

« Nature morte avec des roses et des fleurs des champs »
« Nature morte avec des roses et des fleurs des champs »

L'histoire de ce cadre a débuté en novembre 1885. C'est à ce moment que Van Gogh est arrivé à Anvers, en Belgique. En janvier 1885, Van Gogh a rejoint l'Académie d'Anvers, où on lui a sugéré d'utiliser de grandes toiles. Le 22 janvier 1885, Van Gogh a écrit une de ses fameuses lettres à son frère Théo où il explique qu'il avait peint "une grande chose avec deux torses nus, Les Lutteurs." Van Gogh se dit ravi de son travail.
En février de l'année suivante, Vincent retourne à Paris pour rester avec son frère. À l'époque, à court d'argent, comme toujours, il repeint sur les Lutteurs, comme il faisait souvent, une nature morte.

Original Les Lutteurs

L’exubérance du bouquet de fleurs peut alors s’explique par le fait que Van Gogh devait recouvrir l’ensemble de sa première toile.

Cette peinture est réapparue en 1974 après avoir fait le tour de plusieurs collections privées. Le musée Kröller-Müller l’acquis alors même que son auteur était inconnu. Plus tard, en 1998, une simple radiographie a montré l'image fantôme des lutteurs sous les fleurs, ce qui a conduit certaines personnes à l'associer avec les lettres de Van Gogh à Théo. Toutefois, la preuve étant trop mince et, malgré des recherches plus poussées, la peinture a été officiellement classée comme "anonyme" en 2003.

Aujourd'hui, neuf ans plus tard, des chercheurs de la Delft University of Technology, l'Université d'Anvers, le Deutsches Elektronen-Synchrotron (DESY) à Hambourg, le Musée Van Gogh et le Musée Kröller-Müller ont été en mesure d’autentifié la toile avec précision.
La technique utilisée pour détecter les preuves a été concluante l’analyse des coups de pinceau et des pigments a permis d’attribuer cette œuvre cachée à Van Gogh. « Grâce à cette étude, nous avons pu constater que les deux lutteurs ne sont pas complètement nus, ils portent une sorte de pantalon et c’est caractéristique de l’académie d’Anvers » déclare Sylvia Gentenaar, porte-parole du musée, à l’AFP.  L'analyse des fleurs elles-mêmes à conduit à une conclusion similaire, en dépit de leur taille et la composition inhabituelle.

Maintenant, la peinture auras une place de choix en exposition permanente au Musée Kröller-Müller - KMM - en Hollande, parmi les autres œuvres de Vincent van Gogh. [ Gizmodo ]

Découvrez la liste des 20 tableaux les plus chers au monde : 

32_rss-cube-webtreatsetc 32_twitter-logo-square-webtreatsetc 32_facebook-logo-square-webtreatsetc 32_mail-square-webtreatsetc Me joindre par e-mail
Partager en 1 clic :

0 commentaires :

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !

Publier un commentaire

Bienvenue, vos commentaires seront pris en compte, merci.

Related Posts with Thumbnails

 

 

Recherche personnalisée