jeudi 29 septembre 2011

Les manuscrits de la Mer Morte sur Internet


Les manuscrits de la Mer Morte

Sur les traces des manuscrits de la Mer Morte

Le musée national d'Israël où sont conservés les manuscrits, les expose sur son site. Un projet à l’initiative du Musée d’Israël de Jérusalem et rendu possible grâce à la technologie de Google. Partez à la découverte du Livre d'Isaïe, le plus connu des parchemins, qui se trouve dans la plupart des bibles, et laisser un commentaire ou contribuer à la traduction des ces textes dans votre langue.

Les manuscrits de la Mer Morte désormais consultables sur Internet.

Egalement appelés manuscrits de Qumrân, ce sont les plus anciens manuscrits bibliques connus. Découverts en 1947 dans une grotte à Qumrân, dans le désert de Judée par un berger Bédouin qui, en lançant une pierre dans une des grottes, s’est rendu compte que quelque chose se trouvait à l’intérieur. Pendant les années qui suivirent 900 manuscrits dans onze grottes se trouvant à proximité du site de Qumrân, furent découverts. Depuis 1965, ces manuscrits sont exposés au Sanctuaire du Livre au Musée d’Israël, à Jérusalem.
Les manuscrits sont une série de parchemins et de fragments de papyrus juifs rédigés entre le troisième et le premier siècle avant Jésus Christ, les manuscrits de la Mer Morte contiennent les plus anciens manuscrits bibliques connus à ce jour. En 68 av. J-C, ils furent cachés et mis à l'abri au sein des 11 grottes du désert de Judée, sur les rives de la Mer Morte, afin de les protéger des armées romaines qui s’approchaient. Ils ont été fréquemment attribués, mais sans preuve définitive, au groupe des Esséniens.
Les manuscrits bibliques hébreux de la mer Morte sont antérieurs de plusieurs siècles aux plus anciens textes connus jusqu’alors.
Ces parchemins offrent des informations essentielles sur la vie et la religion au temps de l’ancien Jérusalem, notamment sur la naissance du christianisme. 
La découverte majeure de Qumrân est le rouleau d'Isaïe A, devenu mondialement célèbre. C'est le plus ancien manuscrit hébreu complet connu d'un livre biblique : le Livre d'Isaïe. Le texte est écrit en 54 colonnes sur 17 feuilles de cuir cousues ensemble bout à bout, d'une longueur totale d'environ 7,30 m. Il a été confectionné au iie siècle av. J.‑C. 


Du désert à la Toile : les manuscrits de la Mer Morte désormais accessibles en ligne.

Histoire de la découverte.

Un jour de l’hiver 1947, Mohammed edh Dhib, un jeune Bédouin de la tribu des Ta’a mireh, alla à la recherche d’une de ses chèvres égarées. Il parvint de la sorte dans une grotte (l’actuelle grotte 1) située dans un endroit quasi inaccessible, dans la falaise calcaire qui surplombe Qumrân. A sa grande surprise il trouva dans la grotte de grandes jarres en terre cuite, d’un format insolite (environ 60 cm de haut, d’une ouverture de largeur d’environ 19 cm) et fermées par des couvercles également en terre cuite. Ces jarres contenaient des rouleaux de parchemin très usées, couverts d’une écriture que le jeune Bédouin était naturellement incapable de déchiffrer. Quelque temps après, il présenta sa trouvaille à un cordonnier-antiquaire chrétien de Bethléem, un certain Khalil Iskander Schahin, plus connu sous le nom de KANDO et qui fera encore parler de lui ultérieurement. Celui-ci acheta au jeune Bédouin les manuscrits pour une bouchée de pain et, flairant la bonne affaire, se mit en relation avec d’autres Bédouins pour explorer la région à la recherche d’autres manuscrits.
Cependant, le téléphone arabe fonctionna à merveille et l’affaire vint aux oreilles du Père Roland de VAUX, le savant dominicain, directeur de la fameuse Ecole Biblique, qui organisa pour son compte la chasse aux manuscrits. Le résultat fut qu’en 1948, à la veille de la guerre d’Indépendance d’Israël, la grotte 1 avait livré sept rouleaux, parmi les plus importants
connus à ce jour.

Les sept rouleaux conservés au Musée du Livre à Jérusalem sont  :
  1. la Règle de la Communauté, appelé aussi Manuel de Discipline, le
    plus important rouleau des sept, présentant des similitudes manifestes
    avec la doctrine des Esséniens telle qu’elle est décrite par les auteurs
    classiques.
  2. le rouleau de la Guerre, décrivant la guerre eschatologique des fils de
    la Lumière contre les fils des Ténèbres
  3. le rouleau de l’Apocryphe de la Genèse, inconnu jusqu’alors, racontant
    des légendes concernant des personnages de la Genèse (Lamech, No´e,
    Abraham, . . . )
  4. le rouleau des hymnes d’action de grâce (HODAYOT ), inconnu également jusqu’alors, d’un style rappelant les psaumes
  5. un commentaire (PESHER) du livre d’Habaquq
  6. une copie incomplète du livre d’Isaïe
  7. une copie complète du livre d’Isaïe
  8. Mentionnons enfin le Rouleau de Cuivre, totalement atypique, qui fournit une liste de trésors cachés avec des indications sur leurs lieux de cachette.
Grotte de Qumran
Une des grottes dans lesquelles les manuscrits de la mer mortes ont été trouvés (photo wikipedia)

Les manuscrits sont consultables ici.

A lire aussi sur le blog :
17 Nouvelles pyramides égyptiennes découvertes depuis l'espace par des images infra-rouges !
7 tombes du Nouvel empire ouvertes à Saqqara

32_rss-cube-webtreatsetc 32_twitter-logo-square-webtreatsetc 32_facebook-logo-square-webtreatsetc 32_mail-square-webtreatsetc Me joindre par e-mail
Partager en 1 clic :

0 commentaires :

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !

Publier un commentaire

Bienvenue, vos commentaires seront pris en compte, merci.

Related Posts with Thumbnails

 

 

Recherche personnalisée