lundi 21 février 2011

Une bactérie répare le béton


BacillaFilla -9
Découverte : une bactérie qui répare les fissures dans le béton !

Les bactéries contenues dans une pâte sécrètent du calcaire au contact du béton, réparant ainsi les fissures.
En modifiant le patrimoine génétique d’une bactérie, un groupe d'étudiants en biochimie de l’université britannique de Newcastle a trouver un moyen de prolonger la durée de vie des structures en béton existantes. Ils sont parvenue à concevoir une pâte réparatrice le « BacillaFilla », capable de ressouder les fissures apparues dans le béton.
 BacillaFilla -2

La pâte serait appliqué à des structures en béton fissurés, injecté  par pulvérisation sur leurs surfaces. Le microbe génétiquement modifiés a été programmé pour s’infiltrer dans les plus fines anfractuosités du béton, une fois au fond, les spores BacillaFilla commencent à germer quand elles entrent en contact avec le béton, elles sécrète alors un mélange gluant qui durcit en agglomérant les filaments des bactéries et le carbonate de calcium secrété par les microbes et comblent les fissures du béton. 
En fin de compte les parties réparées retrouvent une solidité comparable à celle d’un béton neuf.   

BacillaFilla


Mais que faire si cette bactérie s’échappe dans la nature et commence à se reproduire?
Les microbes - déclenchés par le pH très précis de la matière -  sont conçus avec un "coupe-circuit”, programmer pour s’activer uniquement au contact du béton, les bactéries meurent aussitôt leur tâche de maçon accomplie, ce qui évite toute crainte de contamination de l’environnement.

bacillafilla
Ci-dessus, vous pouvez voir trois photos : À l'extrême gauche une fissure dans le béton, et dans les deux images suivantes a fort grossissement vous pouvez voir les BacillaFilla au travail de remplissage de la fissure.

bacillafilla2
Ces images montres que les spores sont collés ensemble et remplisse la fissure.

Les cellules se différencient en trois types : les cellules qui produisent des cristaux de carbonate de calcium, les cellules qui deviennent filamenteuses agissant comme fibres de renfort et les cellules qui produisent une colle qui agit comme un agent de liaison pour combler parfaitement la fissure. Cette agglutination active la réparation du béton.



BacillaFilla -4
Les jeunes inventeurs de génie, vainqueurs du concours annuel de la biologie synthétique iGEM , visent le marché de la réhabilitation, construire un immeuble neuf coûte plus cher que de le réparer, et aider à réparer les dégâts subis lors de séismes.
"Cela pourrait être particulièrement utile dans les zones de tremblement de terre où des centaines de bâtiments doivent être démolis, car il n'existe actuellement pas de moyen facile de réparer les fissures et de rendre les structure saine."

BacillaFilla est le genre de  biotechnologie, croisé avec la science des matériaux que nous verront beaucoup dans l'avenir.
Naturellement vert, le BacillaFilla est un matériau industriel de l'avenir. 

[Via : équipe de l'Université de Newcastle ]
Partager en 1 clic :

0 commentaires :

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !

Publier un commentaire

Bienvenue, vos commentaires seront pris en compte, merci.

Related Posts with Thumbnails

 

 

Recherche personnalisée