mercredi 9 février 2011

Les Indiens isolés du Brésil

Les indiens isolés du Brésil.bmp Les Indiens isolés du Brésil en danger d’extinction !

Au cœur de la forêt amazonienne du Brésil vivent des Indiens qui n’ont aucun contact avec le monde extérieur. Les bûcherons illégaux et les éleveurs envahissent leurs territoires et introduisent des maladies. Si aucune mesure de protection n’est prise de toute urgence, ils ne survivront pas.
L'attention du monde entier s'est tourné cette semaine vers la forêt amazonienne à la frontière du Brésil et du Pérou où vivent une des dernières tribus d''indiens sans aucun contact avec le monde extérieur.
La tribu isolée a été découverte par José Carlos dos Reis Meirelles directeur de la Fondation nationale de l'indien la FUNAI, une agence gouvernementale qui protège les peuples indigènes du Brésil.


Les indiens isolés du Brésil.bmp-1



Selon Carlos Meirelles, qui travaille dans la forêt amazonienne depuis les années 70 et survole la forêt amazonienne deux fois par an,  il s'agit de l'un des groupes isolés les plus importants de la région, composé d'au moins 250 individus. La Funai connaît l'existence de cette tribu depuis 20 ans, mais s'abstient de tout contact direct avec ses membres pour préserver leur autonomie.
"Nous avons décidé de publier ces photos maintenant pour alerter le monde sur les dangers qu'encourent ces indiens", a-t-il expliqué.

Ce groupe vit sur une superficie de 630.000 hectares dans l'Etat de l'Acre. Cette région regroupe trois réserves indiennes où habitent également d'autres groupes isolés.
Selon la Funai, il y aurait au Brésil 68 tribus indiennes isolées, disséminées dans les Etats amazoniens de Acre, Amazonas, Mato Grosso, Roraima, Rondonia et Maranhao, de 10 à 14 au Pérou. L'existence de 24 de ces groupes est officiellement confirmée. L’ONG Survival International estime qu'il existe au total plus d'une centaine de tribus isolées dans le monde.
Ces indigènes sont en danger d’extinction en raison de la menace posée par l'exploitation forestière illégale, l'exploitation minière, les chercheurs d'or ou les cultivateurs de coca du coté Péruvien, ils envahissent leurs territoires et introduisent des maladies. Les groupes sont susceptibles d'entrer en conflit. Les autorités brésiliennes estiment que ces tribus se déplacent lentement vers la frontière brésilienne pour fuir les exploitants péruviens, le mouvement s'est accéléré ces dernières années.

Le président du Pérou Alan Garcia a récemment soutenu que ces tribus n'existaient pas, elles ont été inventées par les écologistes qui se sont opposés à l'exploration pétrolière en Amazonie", tandis qu'un autre porte-parole les comparait au monstre du Loch Ness. 
 
Or, elles existent et sont en grand danger.


Les gouvernements du Brésil et du Pérou ont le devoir de protéger ces indiens. "Leur avenir dépend de nous. Si aucune mesure de protection n’est prise de toute urgence, ils ne survivront pas".

La lutte pour protéger ces populations dépend donc de faire la preuve de leur existence.


Les éléments de preuve :

Carlos Meirelles, FUNAI-1Jose Carlos Meirelles chargé de surveiller le terrain et de prouver que la tribu existe a organisé le survol de la forêt, accompagné pour la première fois d'une équipe de la BBC1. Selon lui, "ce film est le seul moyen de convaincre le reste du monde qu'ils sont ici".






Découvrez (en plein écran) ce film réalisé par BBC1, diffusé jeudi 3 février au Royaume-Uni dans un épisode de la série “Human Planet” de la chaîne britannique, l'actrice Gillian Anderson a prêté sa voix pour le commentaire.


Ces images aériennes étonnantes ont été tournées à plus d'un kilomètre de distance, en utilisant un puissant zoom stabilisé afin de minimiser les perturbations pour les populations.

Des photos uniques d'Indiens isolés du Brésil
De nouvelles photos obtenues par Survival montrent des Indiens isolés avec une précision sans précédent.

Les indiens isolés du Brésil-1
Des hommes recouverts de peintures corporelles rouge et noire observent l'avion du gouvernement brésilien. 
© Gleison Miranda/FUNAI/Survival

Le ministère des Affaires indiennes du Brésil, a autorisé l'ONG Survival International à  utiliser les photos dans le cadre de sa campagne en faveur des Indiens isolés.


Les indiens isolés du Brésil

Elles révèlent le dynamisme d'une communauté d'Indiens florissante, prospère et en parfaite santé, avec des paniers pleins de manioc et de papaye fraîche de leurs jardins.

isoladoss1 
D'après José Carlos Meirelles, ces indiens vivent dans des huttes de paille, sont sédentaires et cultivent du manioc, des bananes et des pommes de terre, leurs corps sont entièrement peint en rouge pour les hommes ou en noir pour les femmes.

Les-indiens (4).bmp
Cet homme, dont le corps est enduit de roucou, une peinture corporelle, se tient au milieu de bananiers dans le jardin de la communauté. 
© Gleison Miranda/FUNAI/Survival


Les-indiens-isolés-1
Des hommes recouverts de peintures corporelles rouges et noires observent l'avion du gouvernement brésilien. 
© Gleison Miranda/FUNAI/Survival

 Les-indiens (1).bmp

“Tout ce que je veux, c'est les protéger et faire en sorte qu'ils restent coupés du monde", a encore dit M. Meirelles.
 Les-indiens (2).bmp

Ces images, ont été prises lors d'un survol de la région en hélicoptère,
 Les-indiens (3).bmp

"On vous montre leur existence pour les protéger"
 Les-indiens (5).bmp

Les indiens décochant des flèches contre l'hélicoptère transportant les membres de la Funai.
 Les-indiens.bmp

Les photos ont été prises au cours de plusieurs vols sur l'une des régions les plus reculées de la forêt amazonienne.

isoladoss2 
L’Amazonie brésilienne abrite le plus grand nombre de tribus isolées au monde.

isoladoss3 
"Le monde doit faire en sorte de protéger le territoire de ces indiens. Si cela n'est pas fait, ces tribus disparaîtront très vite", a prévenu le directeur de Survival International, Stephen Corry.

isoladoss4 
Dans le monde entier, plus d'une centaine de peuples ont décidé de s'isoler du monde extérieur. Ils sont les peuples les plus vulnérables de la planète.

Meirelles with the arrows he was shot at with by uncontacted Indians & FUNAI people at the Xinane post near the Peru border. He says they are from an uncontacted group from Peru.
Ils utilisent de très grands arcs et flèches – il a été trouvé un arc de plus de quatre mètres –


Survival à lancé un nouveau site réservé aux indiens isolés. Depuis la mise en ligne, des nouvelles images de cette expédition, des dizaines de milliers de connexions ont été recensées. Une courte vidéo de cette tribu, extraite du film de la BBC, a été mise en ligne. " L'impact de la campagne est important, explique Sophie Baillon, de Survival France.

Succès : mais cela semble porter ses fruits, le ministère des affaires étrangères du Pérou qui refusait de reconnaître l'existence de ces tribus isolées vient d'annoncer dans un communiqué du 2 février, " que le Pérou avait l'intention de travailler avec le Brésil pour protéger ces peuples et éviter l'incursion de bûcherons illégaux et la déprédation de l'Amazonie".
Cette décision marque le premier succès de la campagne d’envergure que Survival mène en faveur des Indiens isolés de la région frontalière Pérou-Brésil.

Le Directeur de Survival international, Stephen Corry maintient espoir en l'avenir, "Il s'agit d'une première étape très encourageante, espérons que leur intention déclarée se transforme en véritable action rapidement."




Faites un don à Survival pour sa campagne en faveur des Indiens isolés (et pour les autres campagnes).
Survival France : Sans votre soutien, nous ne pouvons rien faire. Grâce à vous, nous pouvons aider les peuples indigènes à lutter contre les gouvernements ou compagnies qui menacent leur propre existence – et gagner. Soutenez-nous

Crédits photos : http://www.uncontactedtribes.org/photosbresil.  


AddInto




Partager en 1 clic :

0 commentaires :

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !

Publier un commentaire

Bienvenue, vos commentaires seront pris en compte, merci.

Related Posts with Thumbnails

 

 

Recherche personnalisée