jeudi 27 mai 2010

Quand le taureau prend sa revanche

Accident Julio Aparicio

Tauromachie: blessure spectaculaire de Julio Aparicio à Las Ventas. Photos et vidéo, pour public averti [les images peuvent choquer].

MADRID — Le torero espagnol Julio Aparicio a été blessé grièvement de façon spectaculaire vendredi soir à Madrid par un taureau dont la corne est entrée par le bas de sa mâchoire et ressortie par sa bouche.
Il a été rapidement secouru et opéré dans les arènes de Las Ventas, notamment d'une fracture du maxillaire, avant d'être transfére dans un hôpital de Madrid. Son état était qualifiée de "très grave" par les médecins, selon lesquels ses jours ne semblaient toutefois pas en danger.
Julio Aparicio, 41 ans, avait glissé pendant la faena, se retrouvant quasiment à genoux devant son premier taureau, qui s'est précipité sur lui et l'a encorné, le soulevant violemment du sol.
Surnommé "Julito", il est le fils d'un célèbre torero des années 1950 portant le même nom.
Le torero, dont l'apoderado (agent) est le Français Simon Casas, avait triomphé jeudi à Nîmes (sud de la France), coupant deux oreilles à son dernier taureau lors de la deuxième corrida de Pentecôte dans les arènes gardoises.
Il partageait le cartel vendredi 21 mai 2010 à Las Ventas lors d'une corrida de la San Isidro avec les Espagnols Manuel Jesus El Cid et Morante de la Puebla.

(AFP)

Accident Julio Aparicio

Accident Julio Aparicio

Accident Julio Aparicio

Accident Julio Aparicio

Accident Julio Aparicio

Accident Julio Aparicio

Accident Julio Aparicio













La photo de sa blessure spectaculaire a fait la Une des journaux espagnols...

Le torero espagnol était «conscient» et dans un état stationnaire samedi, son état ne présentait pas de «complications significatives», selon un communiqué de l'hôpital de Madrid où il a été opéré dans la nuit.
Les chirurgiens ont pu «réparer les structures affectées» de la mâchoire, de la bouche et du maxillaire lors d'une opération de plusieurs heures pratiquée dans la nuit. Le torero devrait récupérer, mais «psychologiquement ça va être dur» pour lui de revenir dans l'arène, après un tel choc, a déclaré à l'AFP Simon Casas.


A voir aussi sur Slate : 1 2


Partager en 1 clic :

0 commentaires :

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !

Enregistrer un commentaire

Bienvenue, vos commentaires seront pris en compte, merci.

Related Posts with Thumbnails

 

 

Recherche personnalisée